Nos Producteurs

 GAEC DE LA FERME DE LAVIEUXRUE

Sur 280 hectares, la famille Vatelier, a créer le « Gaec de la Ferme de la Vieux-Rue ». Patrick Vatelier, le chef de famille, installé depuis 1987, Jeremy (pour la culture), Émilien (pour l’élevage) ainsi que son neveu Adrien (vente direct), produisent des céréales, du maïs, du lin, du lait, des yaourts, des glaces.

Ils élèvent du bœuf,du porc, des volailles. « C’est une passion. Nous aimons ce que nous faisons. Nous produisons en autarcie et recherchons la qualité. Il y a un potentiel. Nos clients s’inquiètent de savoir ce qu’ils mangent », explique le jeune entrepreneur qui a réalisé ses études à l’école agricole d’Amiens.

 

 

GAEC DE LA FERME DES CHATAIGNIERS

La Ferme Des Châtaigniers a vu le jour en 1978. A cette date, le terrain était nu. Tout a été aménagé progressivement. Mr Samuel Molard a ainsi construit entièrement la ferme des châtaigniers et l’a agrandi au fil des années. Aujourd’hui, le GAEC Molard a 3 corps de ferme localisés à Catenay. C’est une exploitation agricole polyculture élevage qui cumule 209 hectares avec de l’élevage de bovins, ovins, porcins, volailles, lapins. Ces produits fermiers sont valorisés en vente directe sur l’exploitation ou sur les marchés.

Les animaux d’élevages :

  • Les Vaches Laitières de race Montbéliardes : 140 Vaches. Les veaux sont nourris au lait de nos vaches.
  • Les Moutons de race Charolais et Île de France : 150 Brebis soit 225 agneaux par an.
  • Les Porcs de race Bayeux et Land-race : l’exploitation en produit 260 par an.
  • Les Volailles et poules pondeuses rousses : l’exploitation en produit 30 000 par an.
  • Les Lapins de race Fauve de Bourgogne et Néo-zélandais : 18 mères soit 648 lapins par an.

 

 

 

SCEA FERME DE LA SEINE

située sur les bords de la seine à ST PIERRE DE MANNEVILLE, elle est dirigée par Mr et Mme BERNARD Jean Charles. Leur troupeau est composé de 200 bovins dont 70 vaches laitières Montbéliardes et Prim Holstein ainsi que d’un troupeau de 11 vaches allaitantes Charolaise. Ils exploitent 156 hectares et la majeure partie de leur production est destinée à l’alimentation du troupeau. Leur souci de tous les jours est de répondre au mieux aux attentes des clients en pratiquant une agriculture raisonnée sans pour autant être qualifié.

 

 

 

 

LA FERME DU SAINT PAËR

Création de la ferme du Saint Paër: 1er novembre 2016. La production est basée sur les principes de la permaculture avec une application en maraîchage. La technique appliquée est le maraîchage sur sol vivant (MSV). Sur les 3 Ha de l’exploitation, en 2017 il y aura 548 m2 de culture sous serre, 2500 m2 en plein champ, 1 Ha d’arboriculture et 1,7 Ha de prairie pour la production de paillage.

Voir l’article de journal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ELEVAGE DE LA CHAPELLE

L’élevage de la Chapelle met l’accent sur les bonnes pratiques d’élevage en reprenant les méthodes traditionnelles d’antan. Les races à fort développement musculaire sont écartées, car pour arriver à maturité, elles nécessitent un engraissement intensif. Sont préférées les races de viandes rustiques ! Avec des poids certes moins lourds, mais produisant une viande + savoureuse et persillée.

La Race sélectionnée dans cet élevage est la Maine Anjou ou Rouge des prés. Elle offre une viande rouge peu grasse, pour moins de réduction à la cuisson et très diététique, et d’une tendreté extra !

L’été dans les pâturages de façon traditionnelle et complémentées de céréales de finition afin d’améliorer la qualité de la viande. L’hiver, les animaux sont dans les étables traditionnelles, véritable « hôtel » pour bovins ou bien, ils sont dans des parcs d’une à quatre bêtes maximum dans des parcs, évitant ainsi le stress occasionné par des bovins dominants.

Le même type d’alimentation est conservé en adaptant la quantité, selon l’appétit de chaque animal. Les Céréales riches en oméga trois, sont cultivées en agriculture raisonnée par la Ferme de Monsieur Dumesnil à Saint Jean du Cardonnay. C’est donc une viande typiquement fermière ! Qui vous est proposée.

Toutes certifications ou labels sont volontairement évités, car ils engendreraient des coûts élevés qui devraient forcément être répercutés aux consommateurs. Elle souhaite également éviter tout investissement excessif pour les mêmes raisons et aussi afin de rester compétitif. C’est pourquoi en toute transparence L’élevage de la Chapelle vous propose une visite. L’élevage est dit « de bons sens » ! Tout en respectant les réglementations légales.

Par ailleurs, soucieux de la qualité des produits et de leur respect, la ferme assure elle-même la découpe de la viande, dans le respect des règles d’hygiène et de la chaîne du froid au sein d’un atelier agréé CE.

Tout ce processus mis en place permet de pratiquer la qualité à un juste prix.